Umr Marbec
hello world!
hello world!

pHEATo

Au cours des dernières décennies, des épisodes d'anomalies de température chaude à grande échelle ont été observés dans les océans. En lien avec le réchauffement de la planète ces évènements extrêmes appelés « canicules marines » vont s’intensifier avec une augmentation de leur fréquence mais aussi de leur intensité, de leur durée et de leur étendue. Ces canicules font partie des extrêmes climatiques très préoccupants au regard de la vulnérabilité des écosystèmes. Les effets des canicules sur les plantes et animaux sont de mieux en mieux documentés. Ils sont en revanche moins étudiés chez les microalgues qui produisent une grande quantité d’oxygène nécessaire à la vie aquatique et à la vie terrestre, et qui jouent un rôle déterminant dans la régulation des processus biogéochimiques. Il est à prévoir que tous ces microorganismes photosynthétiques vont être impactés par les vagues de chaleur marines, à des degrés divers selon les espèces et leurs niches. En exposant Picochlorum sp. et Navicula sp., deux microalgues emblématiques de la lagune de Thau à des conditions de canicules modérées et intenses, le projet pHEATo poursuivra trois objectifs distincts : i) révéler les réorganisations en lipides et pigments induites par les canicules ; ii) déterminer les stratégies pour le maintien de l’énergétique cellulaire par des mesures de photosynthèse, de respiration mitochondriale et de fermentation ; iii) évaluer l’effet de la minéralisation de la matière organique et l’anoxie, de possibles conséquences de l’élévation de la température en milieu lagunaire, sur la capacité des deux algues à supporter les épisodes de canicules. Ainsi, le projet apportera des connaissances fondamentales sur la résilience des microalgues face aux variations thermiques, et des données essentielles pour mieux appréhender les changements de communautés dans les lagunes méditerranéennes.

Durée du projet : Janvier 2022- Décembre 2022
Coordination Internationale : 
Zone géographique : Méditerannée - Lagune de Thau
Financement : CNRS Mission pour les initiatives transverses et interdisciplinaires
Budget global : 24 000 euros
Montant pour Marbec : 15 500 euros
Coordinateur Marbec : Ariane ATTEIA
Partenaires :
BIAM (CEA), LBE (INRAE), LPBA (IFREMER)
AUTRES PROJETS
crossmenuchevron-upchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram