Umr Marbec
hello world!

Appui aux Politiques Publiques (APP)

Chargé·e·s de mission : Thierry Laugier, Ophélie Serais

L’une des missions de l’UMR MARBEC est la mise à disposition des acteurs porteurs de politiques publiques (institutions européennes et internationales, ministères, agences, collectivités territoriales services déconcentrés de l’Etat,...) de connaissances scientifiques et techniques, d’outils et de méthodes qui permettent d’éclairer, concevoir, mettre en œuvre et évaluer les politiques publiques. La connaissance scientifique produite par l’UMR MARBEC sur la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers, méditerranéens et tropicaux, est mobilisée vers l’expertise, la production d’avis, de documents scientifiques, d’aide à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques dans une démarche d’anticipation des défis sociétaux. Cette démarche est l’une des formes de valorisation de la recherche qui s’inscrit dans le continuum de la production scientifique et contribue aussi à nourrir la recherche, avec l’émergence de nouvelles questions.

©IRD Peignon, Christophe : Campagne de pêche aux thons à bord du thonier senneur Glenan

L’orientation des usages des écosystèmes marins et lagunaires plus respectueuse de l’environnement et l’implication des différents acteurs dans le processus de décision font que les besoins en termes d’appui aux politiques publiques évoluent vers des demandes de plus en plus nombreuses et complexes.
Les pratiques d’exploitation de la biodiversité marine (pêche et aquaculture) doivent être évaluées à l’aide d’indicateurs écologiques et socio-économiques afin de mesurer l’efficacité des mesures de gestion des activités humaines en lien avec la conservation des espèces exploitées et la résilience des écosystèmes dans lesquels elles vivent.
Dans cette optique l’UMR MARBEC est impliquée dans les comités scientifiques des Organisations Régionales de Gestion des Pêches (ORGP), notamment les Commissions Thonières de l’Océan Indien et de l’Océan Atlantique (CICTA et CTOI) et la Commission de Gestion des Pêches Méditerranéennes (CGPM).

Elle participe aux évaluations des stocks des Organisations Régionales de Gestion des Pêches (Commissions thonières et CGPM) ainsi qu’à la formulation d’avis scientifiques auprès des administrations des pêches et de l’aquaculture (européenne, nationale et des pays partenaires du Sud), des organisations internationales et auprès des instances de réflexion sur la gestion et la conservation de la biodiversité marine (ex. aires marines protégées).

La qualité de l’eau et des ressources exploitées, le droit et les devoirs sur les ressources génétiques marines entrent également dans le champ de l’action d’appui aux politiques publiques de l’UMR. En Occitanie, l’UMR apporte notamment une assistance à maîtrise d’ouvrage aux services de l’Etat sur la mise en œuvre des dispositifs de surveillances sanitaires de l’ensemble des zones de pêche et d’élevage de coquillages du littoral, et donc sur la gestion de cette activité, ainsi que sur le processus de déploiement des parcs éoliens flottants en Méditerranée.

crossmenuchevron-upchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram