Umr Marbec

Comment les bars sont masculinisés sous l’effet de la température

Chez le bar, les femelles, souvent minoritaires dans les élevages piscicoles, ont la préférence des producteurs. Elles présentent de bien meilleurs taux de croissance que les mâles, avec un gain de 30% supérieur à nourriture égale.

L’impact de la température de l’eau est un critère bien identifié, avec une masculinisation accrue aux températures plus élevées. Mais quelles sont les caractéristiques des individus qui subissent ce changement de sexe ? Un article scientifique publié aujourd’hui dans la revue PNAS permet d’éclaircir cette question pour le bar. La réponse se trouve dans les gènes.
En savoir plus...

Geffroy, B., Besson, M., Sánchez-Baizán, N., Clota, F., Goikoetxea, A., Sadoul, B., Ruelle, F., Blanc, M.-O., Parrinello, H., Hermet, S., Blondeau-Bidet, E., Pratlong, M., Piferrer, F., Vandeputte, M., Allal, F., 2021. Unraveling the genotype by environment interaction in a thermosensitive fish with a polygenic sex determination system. PNAS 118. https://doi.org/10.1073/pnas.2112660118


crossmenuchevron-upchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram