Umr Marbec
User avatar
  • Matthieu Lengaigne

First Name :
Matthieu
Last Name :
Lengaigne
Email :
Organisme :
IRD
Grade / Titre :
Directeur de Recherche
Lieu géographique :
Sète
Ambitions :
Comprendre et modéliser le fonctionnement et l’évolution des organismes et des écosystèmes marins
Dispositifs :
DEN
Disciplines :
Océanographie
Modèles biologiques :
Phytoplancton, Zooplancton, Poissons petits pélagiques
Ecosystèmes :
Ecosystèmes hauturiers
Zones d'études :
Océan Indien, Océan Pacifique tropical ouest
Biographie :
 

Mes travaux de recherche antérieurs se sont attchés à mieux comprendre les mécanismes impliqués dans la variabilité du climat de la région Indo-Pacifique. Au cours de l’ensemble de ma carrière, j’ai contribué à une meilleure compréhension des mécanismes du phénomène El Niño/Oscillation Australe (ENSO). J’ai notamment exploré comment des forçages internes (e.g. variabilité intrasaisonnière dans le Pacifique) et externes au Pacifique tropical (e.g. dipôle de l’océan indien) mais aussi les forçages d’origine anthropiques contraignaient l’évolution du cycle ENSO. Je me suis aussi intéressé aux impacts de cette variabilité climatique sur le Pacifique Sud-Ouest. Dans le cadre de ma longue affectation en Inde (2008-2011; 2013-2019), j’ai développé mes recherches sur la variabilité climatique de l’Océan Indien et ses impacts, des échelles intrasaisonnières aux échelles multi-décennales. Via l’encadrement de nombreux étudiants en thèse, je me suis en particulier attaché à mieux comprendre le cycle de l’eau dans le Golfe du Bengale (et en particulier la variabilité de la salinité de surface), les couplages entre physique et biogéochimie dans la mer d’Arabie, les variations de niveau de la mer dans l’ensemble de l’océan Indien et le rôle du coulage air-mer sous les cyclone tropicaux dans cette région. 


Si je compte poursuivre mon implication dans les thématiques de recherche initiées dans ces deux régions avec mes collègues physiciens (ENSO, SPCZ, cyclones tropicaux, salinité), mon retour d'affectation m'a  amené à recentrer ma collaboration avec mes collègues indiens autour de la thématique du changement climatique dans l’Océan Indien et de ses conséquences biogéochimiques. Ma récente intégration au sein de l'unité MARBEC illustre les points d’inflexion que j’aimerai donner à mes recherches dans les années à venir. Je me propose en effet de mieux simuler et comprendre l’évolution future de la physique, la biogéochimie et des écosystèmes des océans tropicaux. Cet objectif est en effet essentiel pour de nombreux pays de la zone tropicale, particulièrement vulnérables à la montée des eaux et dépendants des ressources halieutiques.

 

crossmenuchevron-upchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram