Umr Marbec
User avatar
  • Marion Richard

Email :
Téléphone bureau :
04 99 57 32 82
Organisme :
IFREMER
Grade / Titre :
Chercheuse en écologie marine, spécialiste des interactions conchyliculture/environnement
Lieu géographique :
Sète
Ambitions :
Comprendre et modéliser le fonctionnement et l’évolution des organismes et des écosystèmes marins, Evaluer les causes de la perte de la biodiversité marine, Proposer des outils de conservation de la biodiversité marine et anticiper les risques émergents, Promouvoir une pêche et une aquaculture marines durables
Dispositifs :
DAL, DEN, DOS
Projets :
ANOXITO
Observatoires :
Ecoscopa
Disciplines :
Biologie des organismes, Ecologie des populations et des communautés
Modèles biologiques :
Bivalves
Ecosystèmes :
Ecosystèmes côtiers et littoraux, Ecosystèmes lagunaires
Zones d'études :
Méditerranée
Biographie :



Docteur en Océanographie biologique et chercheuse en écologie marine, je m’intéresse plus particulièrement à l’influence des activités anthropiques sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers. Depuis mon intégration au sein du LER/LR (Janvier 2014) et de l’UMR MARBEC, je travaille principalement sur les interactions Conchyliculture/Environnement au niveau des lagunes Méditerranéennes.


J'ai travaillé principalement sur :


1) les conséquences des mortalités d'huîtres (MORTAFLUX, VIVALDI)


2) la prédation des coquillages par les daurades (Galway-SBTag)


3) l'incidence de l'oligotrophisation sur les productions conchylicoles (CAPATHAU, SAKURA)


4) l'influence de la filtration des bivalves sur Picoclhorum, responsable du phénomène d'eaux vertes observé en 2018 sur Thau (OVERTE


5) les conséquences de l'anoxie et des mortalités associées sur la structure et le fonctionnement de la lagune de Thau (ANOXITO).


Dans ce contexte, je coordonne et met en œuvre des recherches avec une approche intégrée grâce à la collaboration de mes collègues à l'échelle régionale, nationale et internationale (Tunisie, Canada, Japon).


Ma spécialité : l’analyse des flux dans le couplage pelagos-benthos en couplant des approches en laboratoire et in situ grâce au déploiement de chambres benthiques et pélagiques, ou encore de mésocosmes.


Régionalement, je suis impliquée dans le réseau d'observation Ecoscopa (Observations conchylicoles: croissance et mortalité) et je suis correspondante régionale du réseau REPAMO (pathologie des mollusques marins).

 

Pour ma bibliographie cf:


https://annuaire.ifremer.fr/cv/20933/


Scopus ID : 32667983800
Enseignement :




 

 

crossmenuchevron-upchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram